Changer de métier

Changer de métier, envisager un changement de secteur d'activité pour améliorer sa vie et vivre mieux en voilà tout un programme ! Avant toute action de mise en place d'un projet professionnel, pensez à découvrir des métiers en immersion en amont de toute orientation. Une fois celui-ci « testé et approuvé » pensez à vous informer sur tous les emplois par secteurs d'activité (Hôtellerie, Industries, Aéronautique, Bâtiment etc.). La plate-forme JTS a été créée dans ce but, découvrir des métiers, trouver de l'aide pour un accompagnement sécurisé, dénicher le bon arganisme de formation et la bonne formation. Demander une formation doit se faire dans les règles de l'art. Avant tout, il est conseillé de mettre en place un plan de sécurisation. Cela consiste en un plan d'action de formation intégrant divers éléments de contrôle qualitatif et quantitatif. Sachez qu'il y a beaucoup de déception sur la qualité des formations, et leurs certifications. Bien souvent les contenus sont hors du temps et très éloignées des besoins des entreprises. Cela dit, le plan de formation doit aussi estimer le coût et le financement de la formation professionnelle continue de votre rêve. Pour ces motifs, faire appel à un conseil en évolution professionnelle peut devenir utile à cette étape du process. Se former pour changer de métier exige de la professionnalisation.

Je veux changer de métier

Pour les uns, changer de métier pour devenir consultant webmarketing freelance, cordonnier, ébéniste etc. est tentant, why not ! Pour d'autres une nouvelle voie professionnelle, changer de branche, obtenir un nouveau poste les motivent ? Savez-vous qu'une fraction de la population française (25%) changent de métier, durant leur parcours professionnel et carrière professionnelle. Si vous projetez de faire le grand saut et commencer une nouvelle carrière, soyez rassuré vous n'êtes pas seul à vouloir le faire. Mais pourquoi veut-on changer de métier à 40 ans et pour quoi faire ?

Changer de métier

Pour quelle(s) raison(s) aimeriez-vous changer de métier ?

  • Quelques chiffres clés.
    • Avoir une activité professionnelle, une vie professionnelle la plus adaptée à mes passions/valeurs : 54% ;
    • Obtenir un meilleur équilibre travail-vie personnelle, avoir des heures plus flexibles : 37% ;
    • Rebondir après un licenciement, burn-out etc. : 27% ;
    • Désir d'un nouveau défi, la découverte de nouveaux intérêts professionnels : 25% ;
    • Fuir un boulot qui ne correspond pas à l'idée que vous en aviez : 19%.
    • Vouloir devenir indépendant, devenir son propre patron : 14%.
    • Changer de métier afin d'obtenir une meilleure rémunération égale au développement des compétences acquises : 12%.
    • Vivre de nouvelles aventures en découvrant des nouveaux horizons géographiques : 9%.

Selon une étude réalisée par AEF en 2017, 64% des français veulent changer de métier mais non pas encore sauté le pas vs 28% d'entre eux qui se sont lancées.

  • Changer de métier, pourquoi et évaluation
    • La raison la plus importante invoquée par ceux qui désirent changer de métier c'est un puissant besoin de retour aux valeurs. Ceux qui ont déjà mené à bien une conversion, ont pour la plupart changé de métier. Certains en ont profité pour changer de secteur d'activité interprofessionnel (40%), créer leur entreprise (14%), partir en région ou à l'étranger (10%).
    • Pour la majorité des gens, le manque d'informations, les financements les empêchent toujours à franchir le pas. Avec JobToSee vous avez tous les outils à disposition pour commencer votre projet de réinsertion : tester des tafs en immersion, se faire accompagner et recevoir les conseils d'un coach professionnel en évolution professionnelle et in fine trouver sa formation adaptée. Il faut savoir que les éléments déterminants pour réussir sont projet de mutation et de changement de métier sont : la détermination (28%), la solidité du projet (13%), l'accompagnement par des pro (12%), le suivi d'une formation adaptée (10%), le soutien de ses proches (8%), les aides financières (7%).
    • Les reconvertis évaluent très positivement leur avenir professionnel. Majoritairement ils sont plus heureux, épanouis. Pour certains d'entre eux (16%), changer de métier leur ont permis de trouver un meilleur équilibre professionnelle/vie personnelle. D'autres (10%) ont trouvé un rythme de travail et un temps de travail plus adaptés. Enfin 5% des reconvertis gagnent mieux leur vie.

Changer de métier à 40 ans pour changer de voie ou choisir son avenir reste une décision personnelle importante à évaluer en prenant son temps, en explorant les options. Changer de travail procure chez 77% des gens plus de bonheur, pour 75% d'entre eux de la satisfaction et pour 65% moins de stresse. De plus, on constate également que les gens gagnent plus d’argent pour une durée du travail équivalente.

Quelques étapes pour changer de métier avec succès

Changer d'emploi c'est difficile. Chaque salarié doit commencer par évaluer son parcours professionnel, l'acquis de l'expérience et sa satisfaction professionnelle actuelle. Ensuite, le salarié doit tenir un journal de ses réactions quotidiennes et écrire ce qu'il aime ou pas dans son emploi actuel. C'est une activité chronophage mais essentielle. Vos insatisfactions sont-elles liées au contenu de votre travail, à votre contrat de travail, à votre qualification professionnelle, à la culture de votre entreprise ou aux gens avec qui vous travaillez ?

Avant de changer de métier et de secteur d'activité, faites appel au dispositif d'accompagnement personnalisé (Cep). C'est un dispositif dispensé entièrement gratuitement et qui permet d'élaborer et de formaliser un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité, etc.) ou un projet de formation. Il est assuré par cinq partenaires sociaux autorisés :

  • Organismes paritaires collecteurs agréés au titre du congé individuel de formation - CIF (Opacif dont les Fongecif) ;
  • Association pour l'emploi des cadres (Apec) ;
  • Pôle emploi, missions locales (pour les jeunes) ;
  • Cap emploi (pour les personnes handicapées).

Ensuite, allez découvrir des métiers, testez, confrontez-les en rapport à votre projet de transition professionnelle. Un conseil, servez-vous de la plateforme JTS pour obtenir l'aide de la communauté, pour découvrir des métiers sur le terrain et pour dénicher des formations professionnelles continue éligibles au Cpf (Cpf de transition), des formations en alternance, des formations éligibles à certains critères ou des organismes de formation etc.

Découvrez l'annuaire des formations pour changer de métier

Annuaire des formations

Suivre une formation professionnelle commence par définir un plan actions de formation qui doit réunir les éléments suivants : Organisme de formation, la demande de formation, la demande de prise en charge pour financer la formation, le début de la formation, la durée de la formation... Suivre une formation continue passe par un dispositif de financement public : le compte personnel de formation. L'argent récolté par un OPCA sert au financement du Droit Individuel à la Formation (heures de dif) devenu le Compte Personnel de Formation au 1er janvier 2015 dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle. Le Fongecif ou fond de Gestion du Congé individuel de formation, sont des OPACIF régionaux paritaire (Organisme paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation)

Pour les demandeurs d'emploi éligibles, demandez-vous si c'est le bon moment pour changer de métier et pour effectuer une formation. Si oui, exigez de rencontrer un conseiller en évolution professionnelle du pôle Emploi. Le demandeur d'emploi doit étudier son compte personnel de formation, son droit à la formation et son capital (heures acquises au titre professionnel - droits acquis - heures de formation). Il doit également se renseigner sur la faisabilité d'un programme individuel de formation, les frais de formation. Selon votre situation professionnelle et avant toute prise de décision, pensez à utiliser le temps à votre disposition, en temps-partiel ou en temps complet pour rencontre des professionnels, pour découvrir des métiers.

Découvrez l'annuaire des écoles, organismes de formation pour changer de métier

Annuaire des écoles

Comment changer de métier ?

Vous avez fait le tour de votre profession, vous avez envie de changer de métier car vous avez l'impression de tourner en rond. Tout en reconnaissant que vous devez sortir de votre zone de confort, vous avez de la difficulté à connaître les métiers, à trouver des idées, à envisager de rencontrer des mentors, professionnels pour faire le point.

A date, JTS est un excellent outil pour orienter sa vie et trouver des contacts dans des domaines professionnels précis. En dehors du temps de travail, pensez à passez une heure à quelques heures à observer un professionnel qui exerce le métier qui vous intéresse. Découvrez des parcours professionnels, des filières, des débouchés, rencontrez la salariée, l'employé du secteur d'activité de votre choix et demandez-leur de vous présenter les métiers. Pour ceux qui sont en recherche d'emploi ça devient un outil appréciable. Engagez une discussion et confrontez-vous à votre choix. Contactez les groupes professionnels de votre domaine cible toujours sur JTS pour obtenir des suggestions sur une éventuelle évolution professionnelle, un changement de vie, un contrat de professionnalisation. Si votre entreprise offre des formations internes, inscrivez-vous au plus grand nombre de cours possible. C'est une manière de s'orienter, d'anticiper un éventuel changement de carrière, sans avoir à financer soit même ses études.

Changer de metier

Changer des metiers chez les adultes

Saviez-vous que beaucoup de gens changeront de métier 3 à 7 fois tout au long de leur vie adulte ? Étant donné le nombre de personnes qui changent de carrière à maintes reprises au cours de leur vie, il est essentiel de savoir quelles sont les meilleures opportunités à attraper. Les gens devraient connaître les meilleurs emplois pour changer de métier, les meilleurs conseils de changement de domaine. Si les gens connaissaient les meilleurs conseils de carrière et ce qu’il fallait faire, ils auraient une meilleure idée de la carrière à choisir. Posez-vous ces questions :

  • Connaissez-vous vous même, connaissez-vous vos connaissances et compétences (bilan de compétences) ? ;
  • Une évaluation vous sera-t-elle utile ? ;
  • Avez-vous évalué votre emploi actuel ? ;
  • Quelles sont les opportunités et les perspectives d'emploi dans votre métier de rêve ? ;
  • Qu’est-ce qui compte le plus pour vous dans une nouvelle carrière, fonction publique ou secteur privé ? ;
  • Comme pour toutes évaluations faites-vous une liste d'inconvénients et d'avantages ;
  • Rencontrer un professionnel dans le métier de votre rêve grâce à la plateforme de mise en relation : JTS ;
  • Renseignez-vous sur les formations adaptées à votre métier de rêve et affichées sur JTS ;
  • Mettez à jour votre CV
.
Changer de métier chez les jeunes

Quelles sont les raisons qui poussent autant de jeunes à changer de métier aussi souvent ?

Certaines personnes passent toute leur vie à occuper un seul emploi, à contrario les jeunes ne cessent de changer de métier. Cette tendance s’explique principalement par les niveaux de satisfaction professionnelle des jeunes. En effet, La satisfaction au travail est la principale raison pour laquelle les jeunes quittent plus souvent leur emploi. Cette tendance est peut être un plus de multiplier de nombreuses expériences et jobs. Cependant cette attitude déplait énormement les employeurs.

Des facteurs comme le salaire, les privilèges, les avantages, le milieu de travail, les congés et la distance entre le lieu de travail et la maison déterminent également la satisfaction des gens à l’égard de leur travail. Si certains facteurs ne sont pas conformes à leurs attentes, ils démissionnent de leur travail. De plus, certaines personnes sont très enthousiastes à l’idée d’apprendre de nouvelles choses pour se former. Quand ils sentent qu’ils ont tout appris de leur emploi actuel et obtenu une certification professionnelle, les gens passent à un autre travail.

Cette liberté de choisir, les rend moins vulnérables au chômage. Les jeunes peuvent acquérir de nombreuses expériences et connaissances tout en travaillant dans de nombreuses entreprises et en faisant un type différent de travaux. Chaque nouvel emploi donne une nouvelle expérience et des connaissances aux travailleurs. Ils apprennent de nouvelles choses, rencontrent de nouvelles personnes et font face à de nouveaux défis, qui les rendent résilients à faire plusieurs travaux; ce type de personnes sont moins vulnérables au chômage car ils ont plusieurs expériences de travail et de connaissances et ils peuvent faire de nombreux types d’emplois.

Je saute le pas

Des témoignages

Témoignages de personnes ayant changé de métier

  • Après un burn-out, j'ai pris une année sabbatique. Prenant mon courage à deux mains, j'ai décidé de m'investir comme bénévole auprès d'une association pour tester mon idée de changement de métier. Celui-ci testé, j'ai fait un bilan suivi d'une validation des acquis pour suivre une formation délivrant un tire Rncp. Ensuite, j'ai décidé de suivre mon instinct à 34 ans, de changer de métier et me former dans un secteur qui me passionne. - « J'aurais bien aimé connaitre et utiliser la plateforme JobToSee à cette époque, cela m'aurait permis d'aller plus vite dans mon processus de sélection des métiers » - Tailleur de pierre - Stéphane
  • Encore aujourd'hui, je me dis que mon choix de changer de métier était le bon. Après vingt ans d'ancienneté dans la vente, la naissance de mon garçon provoqua mon désir de changement de métier. J'ai fait une VAE après une demande d'autorisation d'absence auprès des ressources humaines (RH) de mon ancienne boite. Puis j'ai créé ma marque de mode et de lifestyle pour « Homme citadin » et ça cartonne. « Il faut tenter l'aventure et s'entourer des bonnes personnes. Ce n'est pas le résultat qui compte mais la manière dont les obstacles sont franchis » - CEO - Jacques
  • Pendant toute ma carrière dans le bâtiment, malgré mon assiduité et ma motivation au travail, je ne me suis jamais senti à ma place. Après avoir travaillé 15 ans dans le bâtiment, j'ai senti le moment de franchir le pas pour changer de métier. Depuis tout petit j'ai les mains dans les moteurs. J'adore la mécanique. Donc j'ai suivi une formation en contrat d'apprentissage d'un an en temps-plein dans la mécanique auto. Aujourd'hui je vis de ma passion et les journées je ne l'ai vois pas passer. - « Il faut être conscient de ses capacités cachées. Soyez tenace et opportuniste ! » - Mécanicien auto - Jean-Pierre